المربي المتميز
نحمد الله لكم ونرحب بكم في منتديات المربي المتميز ، منتديات التربية و التعليم بشار/الجزائر
تحيات صاحب المنتدى: الزبير بلمامون
يرجى التكرم بالدخول إن كنت واحدا من أعضائنا
أو التسجيل إن لم تكونوا كذلك وترغبون في الانضمام إلي أسرة منتدانا

شكرا ، لكم ، إدارة المنتدى
أفضل 10 أعضاء في هذا المنتدى
بلمامون - 8699
 
محمود العمري - 4586
 
abdelouahed - 1846
 
ilyes70 - 1461
 
hamou666 - 902
 
متميز - 831
 
fayzi - 522
 
زكراوي بشير - 449
 
assem - 428
 
inas - 399
 


Rachid Boudjedra contre Yasmina Khadra

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل

ABBOUD
عضو متميز
عضو متميز
عدد المساهمات : 220
تاريخ التسجيل : 29/12/2010

مُساهمةABBOUD في الإثنين سبتمبر 24, 2012 9:40 pm

A l’occasion du 17° Salon international du livre d’Alger (SILA), un débat a été organisé le jeudi 20/09/2012 avec l’écrivain Rachid Boudjedra à la salle Ali Mâachi, au Palais des expositions des Pins maritimes (Alger).
Rachid Boudjedra, né le 05/09/1941 à Aïn Beida (dans l’Est algérien), est une figure de la littérature algérienne d’expression française.
Lors du débat organisé à la salle Ali Mâachi, Rachid Boudjedra a dit qu’il a une vision politique du monde que les autres écrivains algériens n’ont pas. Il s’est dit marxiste. Il a surpris les participants en déclarant : « Yasmina Khadra n’est pas un écrivain. Et je le dis en tant que lecteur ». Il semble que Boudjedra a une dent contre Khadra car il a déclaré auparavant (le 21/04/2010) au journal El Watan « Je n’aime pas la littérature de Yasmina Khadra. C’est une littérature de loisirs. Il n’est pas un écrivain dans le sens noble du terme. Autrement dit, un écrivain qui pose des questions et qui s’angoisse ».
Yasmina Khadra, de son vrai nom Mohamed Moulessehoul, est un écrivain algérien né le 10/01/1955 à Kénadsa (dans le Sud algérien). Ancien officier dans l'armée algérienne , il a adopté le pseudonyme d'une femme pour éviter la censure militaire. Il ne révèle sa véritable identité qu’en 2001 après avoir quitté l'armée et entrer dans l'exil en France . Ecrivain internationalement connu, Yasmina Khadra est traduit en 33 langues. Son œuvre ne peut être contenue dans un seul genre : il a fait de la para-littérature (le roman noir) et de la littérature. Il a écrit entre autres « Le Dingue au bistouri » (1990), « La Foire des Enfoirés » (1993), « Morituri » (1997), « Les Agneaux du Seigneur » (1998), « A quoi rêvent les loups » (1999), « L’Ecrivain » (2001), « Les Hirondelles de Kaboul » (2002), « L’Imposture des mots » (2002), « L'Attentat » (2005), « Les Sirènes de Bagdad » (2006), « Ce que le jour doit à la nuit » (2008), « L’Olympe des Infortunes » (2010), etc.
Dernièrement (Mai 2012), à l’Université de Béchar (Faculté des Lettres, des Langues et des Sciences Humaines et Sociales), une thèse de magistère a été brillamment soutenue en langue française par Mme MOULAY (née KADRI) Saliha sous le thème « Etude polyphonique dans le roman Les Agneaux du Seigneur de Yasmina Khadra ». Il s’agit d’une recherche fort louable qui mérite
d’être consultée.
Il serait intéressant qu’une Université algérienne organise une rencontre-débat avec les deux écrivains mondialement connus. Ne dit-on pas que de la discussion jaillit la lumière ?

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة

مواضيع مماثلة

Create an account or log in to leave a reply

You need to be a member in order to leave a reply.

Create an account

Join our community by creating a new account. It's easy!


Create a new account

Log in

Already have an account? No problem, log in here.


Log in

 
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى